La vie sur le Bitume

23 janvier 2014

Prend soin de ta board

Publié par Lifeskate dans Non classé

Le skate n’est plus vraiment comme avant ? Tu veux simplement T’améliorer ? Faut aller lui redonner un petit coût de jeune

Pour qu’un skate ai une durée de vie assez longue, il faut en prendre soin.

Il ne faut surtout pas :
- Ne pas mouiller son skate, ou même rouler sur un sol humide

- Ne pas nettoyer son grip au Kärsher, à part si tu veux que le bois ramollisse et que ton grip devienne lisse.

L’entretien :

Conseil démonter votre skate une fois tous les deux mois (voir tous les mois). Pour se faire suivez ces étapes :

1°) Le démontage des roues et des roulements
2°) Le démontage de l’axe des trucks
3°) Le nettoyage du grip

Ceci est un concentré de mon savoir, et de connaissance rassemblée sur le net.

1°) Le démontage des roues et des roulements

C’est peut être la chose la plus importante à vérifier, les roulements font partie des éléments les plus importants du skate, et exposés qui plus est. Ils ont vite fait de rouiller si on n’y fait pas attention et ils se salissent très vite. Respectez donc les instructions qui vont suivre ainsi que quelques conseils…

- Dévisser le boulon à l’aide d’une clé à pipe (ou autre, mais je trouve que la clé à pipe est certainement la plus pratique quand il s’agit de démonter un skate).

- Sortir la roue de l’axe, généralement les roulements resteront dedans, la métode que j’utilise pour déloger le premier n’est sûrement pas la meilleure mais je n’en connait pas d’autre, c’est très simple, remettez la roue sur son axe, forcez un peu dessus au niveau des rénures servant à visser le boulon afin de bloquer la roue, et tirez. Un roulement devrait rester sur l’axe tandis que la roue est sortie. Une fois celà fait, retirez le roulement, videz la roue (une sorte de cylindre creux est dedans) et passez à l’étape suivante.

- Déloger l’autre roulement, soit en appuyant avec votre doigt, soit en prenant un petit objet qui passe dedans et qui soit solide (Je m’aide d’une petite clé à pipe). Là, vous devez avoir devant vous : deux roulement, la roue, le petit cylindre et peut être même deux anneaux qui sont entre le boulon et un roulement et entre la roue et la base de l’axe, ce sont les entretoises, elles permettent que les roulemets puissent bien marcher même si c’est très serré.

- Maintenant, il va falloir que tout ça soit beaucoups plus… coulissant. Je prend un lubrifiant sous forme d’aérosol (ou pshit-pshit pour les intimes ^^), celà nettoie et lubrifie tout matériaux. Vous pouvez sans doute utiliser de l’huile, ou même de la graisse (même si je pense que celà salit et noircit beaucoup…). Vous lubrifiez tout, sauf la roue. N’oubliez pas l’axe.

- Revissez coùmme vous le sentez

- Répétez l’étape 1 sur les 4 roues

- Faites le même serrage sur les 4 roues.

Et voilà, ça roule comme sur des roulettes, normal quoi ^^

2°) Démonter les trucks

Les trucks peuvent également se salir beaucoups, la poussière s’y incrustant assez facilement, je vous conseille de tout dévisser (en utilisant une clé à pipe ! Sinon vous risquez de déformer le boulon…) Et de tout lubrifier, même le caoutchouc.

3°) Nettoyer le grip

Un peu de terre ? Envie de passer ça au jet ? Surtout pas, ta board serait foutue en l’air, applique plutôt cette méthode vachement efficace ^^

- Prend une brosse à dent (à laquelle tu ne tient pas), humidifie la légèrement (faut pas que ça goute, ni que ce soit vraiment mouillé, il faut juste que tu sentes que c’est humide)

- Frottes, frottes, frottes.

- Ne te brosse plus les dents avec cette brosse, mais garde la dans ta caisse à outil.

Et voilà, comme neuf, tout beau, tout propre !

J’ai finis ce tuto au bout de longtemps, je suis fatigué et je vais sans doute aller bouquiner. J’espère que ça te sera tout de même utile et n’hésite pas à poser des question ^^

PS : Si tu lubrifie, surtout prend un sopalin, pour t’essuyer les mains et pour éponger le liquide qui pourrait tomber sur le bois, et aussi absorber les gouttes, nottament sur les axes des roues.

23 janvier 2014

Mon Skate

Publié par Lifeskate dans Non classé

zoom_400PX_asset_79191934

 

C’est une planche en bois lamellé collé 7 couches, 50% érable canadien. Les Trucks sont en aluminium et très confortable on dirait du haut de gamme, virages très facile même si elle a tendance a se lever un peu. Le grip adhère bien mais n’oublis pas qu’il faut le changer dès qu’il est lisse et plus granuleux comme du papier de verre.  La taille plateau est de 31 pouces et  7.75 de largeur. Les roues sont  PU 92A et la taille des roues est de  54mm elles sont de bonnes qualitées, super silencieuses. Les Roulements sont des ABEC5. Ça roule tout seul ; même pas la peine de les graisser c’est automatique. Les avantage de cette planche ; très bonne qualité pour un tarif très correcte, elle est  jolie  et elle roule bien.

 

19 janvier 2014

Premier rendez-vous avec ta planche

Publié par Lifeskate dans Non classé

choisir skate

Pour ta première séance ; commence par apprendre a bien pousser ta planche, ça peut paraître con mais c’est important.

Pour tourner rien de plus simple : Sois tu a tes trucks desserrés et tu tournes en appuyant sur tes talons ou tes orteils ; sois tu a serrer tes trucks au max et alors la tu devra lever ton nose ( un peu comme un wheeling ) pour amener la planche a gauche ou a droite. Skater serrer ? desserrer ? C’est toi qui skate! On peut pas choisir pour toi! Essaies les deux, tu saura si tu préfères skater les trucks serrés ou desserrés.

Ensuite travaille ton équilibre. Sache que si tu n’es pas parfaitement équilibre en roulant tu n’arrivera a passer aucune figure.

Pour travailler l’équilibre suis ces petits exercices :

- mets toi sur ta board a l’arrêt, les pieds sur les visses, puis saute sur place sans la planche et en attendrissant bien dessus parfaitement sur les visses. Fais le ensuite en roulant puis en faisant faire a ton corps un demi tour en l’air (tu atterris donc dans l’autre sens mais la planche avance tjrs dans le même sens).

- exerce toi au « tail wheeling » (aussi appelé « tail manual » ). Cela consiste a appuyer sur le tail pour lever le nose et ainsi a rouler sur les deux roues arrières. Tu dois arriver pour ta première séance a le faire pendant 3 a 5 seconde.

- tente de descendre un trottoir : pour cela tu dois appuyer sur le tail au moment ou tu descends, cela fais en sorte que ta planche reste a l’horizontale et fait toucher le sol au 4 roues en même temps. En effet si jamais les 2 roues de devant touchent le sol avant les 2 derrière alors la planche va se bloquer et tu vas partir en avant.

Pour tes prochaines séances commence à t’échauffer en refaisant ces exercices :

Tu pourras ensuite faire des wheeling de plus en plus long et dans l’autre sens (nose whelling : c’est le tail qui ne touche plus le sol)

Une fois que tu te sens équilibre sur ta planche je te conseille de vite te mettre au ollie, mais avant tu ferais bien de maîtriser le varial ! Le nollie varial (plus simple que le varial a mon gout) cela consiste a rouler avec le pied avant sur le nose, le pied arriere entre le milieu de ta board et le tail, et de faire faire un 180 a ta planche.  Pour cela tu appuis legerement sur le nose , tu pousse avec ta jambe avant vers l’arrière (ton dos) et inversement grâce a ton pied arrière tu envoies le tail devant toi. C’est une figue que tu pourra enchaîner avec plein d’autre et surtout elle te permet de maîtriser le re plaquage après une figure.

19 janvier 2014

Le matériel

Publié par Lifeskate dans Non classé

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Premièrement : la tenue

Il te faut des vêtements amples ou tu seras a l’aise mais aussi résistants (en cas de chute). Je te conseille jeans.

Deuxièmement : Les chaussures

Tu vas terriblement user tes chaussures, il t en faut donc des résistantes. Je te conseille de commencer avec une vieille paire et ensuite d’en acheter une paire rien que pour le skate. Plus tu aura des chaussure adaptées (large mais confortable) meilleur tu seras.

Troisièmement :L’ensemble du skate

Elle est constituée de plusieurs partie :

La planche : Elle est en bois (érable) est composée de sept à douze couches fines ; il existe plusieurs tailles de planches. Pour les classer, on se réfère à la largeur. Celle-ci varie de 7,4 pouces utilisées généralement pour la discipline en street et les talles vont  jusqu’aux 9,5 pouces (pour le bowl en général) et le prix n’a rien à voir avec la qualité du plateau ; il faut regarder le concave (la forme du plateau). La plupart des professionnels n’utilisent que des planches de 8 pouces au minimum. D’autres critères que la largeur permettent de distinguer différentes planches et elles ont aussi des formes uniques (le concave).

 Les bords et les arêtes des planches sont arrondis, mais généralement ces dernières deviennent coupantes à force d’usure.

La planche est recouverte du grip, une feuille adhésive « anti-dérapante » comparable à du papier de verre, tout à fait indispensable pour le ollie et responsable de l’usure rapide des chaussures.

L’avant de la planche est appelé le nose côté le plus long du plateau  et l’arrière de la planche se nomme le tail le plus court du plateau . Sur la plupart des planches actuelles, il n’y a pas de réelle distinction entre l’avant et l’arrière de la planche (on pourra cependant observer que le nose est légèrement plus long et plus courbé que le tail mais sur certains modèles la différence est très faible). Les mots nose et tail n’interviennent alors qu’en fonction de la position et de la direction que le skateur donne à la planche. Les deux extrémités sont relevées pour permettre de lever le coté opposé et ainsi faire des figures. Cela permet de maximisé la performance lors des figure mais ça ne joue que lorsque tu es déjà a ton maximum.

Les trucks : c’est la partie métallique qui relie les roues a la planche. Les trucks sont vissés a la planche et permette de la faire pivoter selon un axe parallèle a la planche. c’est grâce a eux que tu peux tourner sans avoir a appuyer sur le tail.

Les roues : elles sont en gomme et te permette d’avancer En général plus la gomme est souple mieux c’est, mais plus elle s’use vite !

Les roulements : c’est la partie dans la roue, qui la relie au truck. Plus un roulement est bon plus ta board ira loin avec une seule poussé. En générale les roulement sont des « abec » suivie d’un numéro (ex: abec 3) plus le numéro est grand meilleur est le roulement.

19 janvier 2014

Le Skate

Publié par Lifeskate dans Non classé

6002574685_0e5f467868

Tout d’abord le skateboard est un sport de glisse urbain qui se pratique sur une « planche à roulettes ». Tu peux pratiquer le skate soit dans un skatepark soit directement dans la rue ou sur un parking ou n’importe qu’elle endroit que tu veux. 

Il existe plusieurs « type » de pratiques a savoir le street qui consiste a rouler dans les rues et a faire des figures ou le skatepark. Quand on te parle de SPOT cela désigne l’endroit ou on skate (parking rue etc) 

Ce n’est pas qu’un simple loisir mais un sport a part entière, il te faudra donc t’entraîner régulièrement si tu veux progresser ! De plus le skate est un sport qui entraîne des blessures fréquentes. Le plus souvent de petits bobo sens gravité mais il est probable qu’au cours de ta carrière de skateur tu te face une ou plusieurs entorses. Il te faudra donc toujours prendre tes précautions pendant que tu roule ou que tu essaie de nouvelle figures je te conseil d’avoir sur toi les protection coudes, genoux, casque et gants car les parties qui prennent le plus régulièrement sont les tibias les genoux les coudes les mains les épaules et les fesses 

Le skateur respecte les autres ainsi que le matériels qu’il utilise même si la plupart du temps ce n’est pas le sien (street). Si tu veux pouvoir continuer a skater dans la rue il faut pouvoir te faire accepter des autres , donc les respecter. 

Le meilleur moyen d’apprendre c’est : 

a) Travailler la pratique : pour cela le mieux c’est de skater a coter de mecs qui savent déjà bien en faire, n’hésite donc pas a aller sur les spot de ta ville et parler aux autres skateurs qui s’y trouvent. 

b) Travailler la théorie : matte des tonnes et des tonnes de vidéos pour essayer de comprendre les mouvements et la façon de skater. 

18 janvier 2014

Sosh Freestyle Cup 2013

Publié par Lifeskate dans Non classé

logo La Sosh Freestyle Cup a eu lieu du 18 au 23 juin, sur la plage Borély, à Marseille. Au programme de cette semaine, des exhibitions de BMX, de Kite Surf et des épreuves de coupe du monde de skateboard et windsurf free style, sans oublier le Sunset Music Festival le soir. La SOSH FREESTYLE CUP est libre et gratuit, elle accueille chaque année 100 000 spectateurs.

Sosh-freestyle-Cup-2013

La Coupe du Monde de Skateboard a été créée en 2004. La Sosh Freestyle Cup est une étape de la Coupe du Monde dont le circuit compte 8 étapes. Elle comprend 3 types de compétitions : Bowl, Street et Rampe. Il y a 6 disciplines sont en compétition et exhibition parmi ces disciplines le skateboard pour un Championnat du monde. Plus de 160 sportifs professionnel y participent et viennent de plus de 18 nations différentes. La compétiton se passe au skatepark du prado avec ses pools variés, son revêtement rapide et ses graffs qui  font de se skatepark un lieu culte et unique pour la communauté de skate internationnal

La Sosh Fresstyle Cup est la seule étape Française de la coupe du monde. Elle réunit les meilleures skateurs professionnel comme Julien Bénoliel, Seb Daurel et Guillaume Mocquin, mais aussi le tenant du titre  Charlie Blair (USA).

 

 Sosh Freestyle Cup 2013 en image

 

Image de prévisualisation YouTube
18 janvier 2014

Le Skate, une passion

Publié par Lifeskate dans Non classé

 

La vie sur le bitume

Le Skate, c’est quoi ? Tout d’abord c’est  la glisse qui nous fais éprouvé un sentiment de liberté, ensuite il y a  les figures qui nous font joué avec l’ apesanteur, les figures ne sont jamais sans les chutes et les blessures c’est inévitable mais on va dire que ça en vaut le coût. La  planche devant notre meilleur ami avec son claquement pendant les figures ou encore sur les trottoirs et mon bruit préféré dans le skate c’est celui des roues sur le bitume. C’est ma passion j’ai toujours aimée ça et peu de personne le savaient mais cette année je me lance enfin. Dans cette passion de rue qui roule après moi depuis plusieurs années. C’était mon grand secret mais aujourd’hui je ne peu plus attendre il faut que je roule, il faut que je ressente cette sensation de glisse et la brise du vent. J’ai besoin de ça c’est devenu aujourd’hui obsessionnel je ne peu plus attendre. Je veux rouler sur le bitume. Même si ça entraîne de nombreuse chute c’est ma passion et je vais la vivre coûte que coûte. Je veux vous faire partagez ma passion, avec tout ce qu’il l’entoure et comment je la vie.

Quincytacb |
Toutestsport |
Cat Trike Attitude |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lesagenailes
| SL COUDUN 1
| Une nouvelle histoire